Vins du Douro (rouges et blancs)

L’HISTOIRE DU VIGNOBLE DU DOURO

Difficile de résumer deux millénaires d’histoire de ce vignoble si atypique, citons seulement les grandes lignes.

Le marquis de Pombal, est à l”origine de la création de la Compagnie générale de l”agriculture des vignes du Haut-Douro, le 10 septembre 1756. La création de cette entité tend à garantir la qualité du produit en luttant contre les fraudes, en établissant un équilibre entre la production et le commerce et en stabilisant les prix. Dans cet esprit, on procède pour la première fois à la “délimitation des montagnes”. La région productrice est balisée par 335 bornes de granit portant la désignation de la factorerie, accordée exclusivement aux meilleurs vins, couramment appelés “vins fins”, seuls à pouvoir être exportés en Angleterre. C”est également à cette époque qu”est défini le concept de cadastre foncier.

Carte du Douro à sa création en 1756

Carte du Douro à sa création en 1756

https://www.ivdp.pt/pagina.asp?codPag=9&codSeccao=1&idioma=2

Dès 1926 est construit l”entrepôt de Vila Nova de Gaia, destiné à devenir la succursale de la région productrice. Toutes les entreprises faisant commerce de porto se voient contraintes d”y installer leurs celliers destinés au vieillissement du vin. Cette décision marque la fin de la commercialisation directe du vin à partir du Douro.

En 1986 est crée l”Association des producteurs-embouteilleurs de vin de Porto dont la finalité est de permettre l”exportation directe, à partir des quintas du Douro et au nom de chacun des producteurs.

LE TERROIR DU VIGNOBLE DU DOURO

Bien que l’ensemble de la région soit entouré d’une formation géologique de nature granitique. Les sols sont donc essentiellement composés de dérivés de schiste

La particularité du Douro réside dans sa localisation géographique. Il est, en effet, particulièrement sensible à la présence des montagnes de Marão et de Montemuro qui érigent une protection contre les masses d’air humide venant de l’Ouest. Riche en vallées profondes abritées par le relief montagneux, la région est réputée pour ses hivers rigoureux et ses étés caniculaires et secs.

https://www.ivdp.pt/pagina.asp?codPag=16#b

Parmi les cépages rouges, citons le Tinta Amarela, le Tinta Barroca, Tinta Roriz, Touriga Francesa, Touriga Nacional et le Tinto Cão. Les principaux cépages blancs sont le Malvasia Fina, le Viosinho, le Donzelinho et le Gouveio.

LES TYPES DE VINS DU DOURO

Les vins ROUGES proviennent des cépages autochtones tels que Touriga Nacional, Touriga Franca, Tinta Roriz (Aragonez), Tinta Barroca et Tinto Cão. Dans leur grande majorité, ils sont la mouture de plusieurs cépages.

Les vins ROUGES à consommer JEUNES : la plupart se teintent d’une couleur pourpre et adoptent des arômes de fruits rouges tels que la framboise et la fraise, parfois complétés par une touche florale ou boisée. Moyennement charnus, ils sont empreints d’une astringence équilibrée. Les jeunes « Douro » seront appréciés dans toute leur splendeur s’ils sont consommés dans les premières années après les vendanges. C’est parmi ces vins que l’on trouve les meilleurs alliances pour les plats de viande peu élaborés, la morue, les pâtes ou les pizzas. Ils doivent être servis entre 13° et 15°C.

Les vins ROUGES DE GARDE : ils sont dotés d’une belle couleur profonde et d’arômes complexes et intenses. Jeunes, ils offrent une touche balsamique et boisée, de fruits noirs, de chocolat et de violette. Ce sont des vins bien charpentés aux tanins persistants. À leur apogée, parfois au bout de dix ans, ils offrent des arômes délicats et subtils mais très complexes. En bouche, le vin est doux et reste équilibré. Grand nombre de vins de garde produits dans le Douro affichent sur l’étiquette l’appellation « Reserva » ou « Grande Reserva », c’est-à-dire Cru ou Grand cru.

Le Douro propose de grands vins BLANCS qui méritent d’être connus. Les vins blancs secs sont issus de l’assemblage de plusieurs cépages comme le Malvasia Fina, le Visinho, le Gouveio et le Rabigato.

Les vins BLANCS à consommer JEUNES : de couleur pâle, avec de rafraîchissants arômes fruités (agrumes et autres fruits de verger) et floraux, ils se présentent équilibrés en bouche, ce qui témoigne de leur jeunesse. Ils s’accordent bien aux poissons et aux salades et peuvent également être bus à l’apéritif. Ils doivent être consommés à une température allant de 8° à 10°C.

Les vins BLANCS DE GARDE : ils présentent une bonne intensité aromatique et une bonne complexité et ont généralement fermenté ou séjourné sous bois, auquel cas ils se teintent d’une couleur dorée et d’arômes grillés et de fruits tropicaux. Au palais, ils sont pleins et persistants. Ils accompagnent à merveille les poissons gras comme le saumon ou la morue ainsi que le poulet ou le lapin en sauce légère. La plupart de ces vins porte l’appellation « Reserva » et « Grande Reserva » (Cru ou Grand cru) et doit être servie à une température d’environ 12°C. Ils peuvent être conservés quelques années avant d’être consommés.

https://www.ivdp.pt/pagina.asp?codPag=81&codSeccao=2&idioma=2

NOS PRODUCTEURS DE VINS DU DOURO ET DE PORTO

Bonne dégustation et à consommer avec modération, bien entendu.

Montrer 1–24 sur 33 résultats